Ventilation, climatisation, purification, quelles solutions contre la COVID-19 ?

Lutter contre le coronavirus ? Les installateurs peuvent répondre présent !

Jeune femme qui pilote la climatisation de son salon

Le rôle de la ventilation et de la climatisation dans la propagation du coronavirus propagation suscite aujourd’hui beaucoup de d’interrogations sur le marché. Bien gérées, les technologies de traitement de l’air sont d’abord des armes efficaces pour limiter la propagation du virus et le risque infectieux. Lutter contre le coronavirus ? Les installateurs peuvent répondre présent !

La Qualité de l’air joue un rôle primordial dans la propagation du COVID19. Le virus se transmet en effet notamment via l’inhalation des gouttelettes expulsées par la toux et les éternuements.

On soupçonne aussi le coronavirus de se propager via les aérosols, des particules très fines qui restent en suspension dans l’air et sont rejetées par la parole ou la respiration.

Le traitement de l’air est donc un facteur crucial de prévention de l’épidémie et les installateurs ont leur rôle à jouer ! L’objectif est de faire baisser la concentration de virus dans l’air intérieur des bâtiments, grâce à une gestion intelligente et rigoureuse du traitement de l’air.

Assurer une ventilation efficace des bâtiments : l’importance de la maintenance

Le mode de propagation du coronavirus oblige à assurer la performance maximale des systèmes de ventilation et à adapter les installations. C’est l’occasion pour les installateurs d’assurer des opérations de maintenance exceptionnelles, pour protéger la santé des occupants.

Il est notamment recommandé d’assurer une ventilation générale et permanente des bâtiments d’habitation, d’étendre au maximum les plages de fonctionnement des bâtiment industriels, commerciaux et tertiaires et d’augmenter les débits d’air insufflé ou extrait. 

Pour éviter la recirculation de l’air potentiellement contaminé, il est aussi recommandé de vérifier l’étanchéité des échangeurs de chaleur rotatifs et des dispositifs de by-pass afin de fonctionner au maximum en “tout air neuf”.

Climatisation : des précautions à prendre pour assurer le renouvellement de l’air

Pour les unités intérieures de climatisation fonctionnant sur air recyclé, le fonctionnement continu a minima doit être privilégié et associé à un système d’apport d’air neuf régulier : ouverture régulière des fenêtres ou ventilation mécanique.

Le nettoyage régulier des filtres et de l’unité de traitement d’air est essentiel. L’usage d’un produit virucide répondant à la norme EN14476 est recommandé.

Pour les climatisations centralisées, il faut privilégier le fonctionnement permanent en “tout air neuf” afin d’éviter la recirculation d’air. Dans le cas de climatiseurs ne fonctionnant que par recirculation d’air, il conviendra d’utiliser la plus faible vitesse possible afin d’éviter la dispersion du virus par le brassage de l’air.

Attention : l’absence de recirculation peut réduire sensiblement l’efficacité énergétique de l’installation !

Filtres : pas de remède miracle

Aucune certitude n’est établie aujourd’hui sur l’efficacité des filtres actuels sur le coronavirus. Dans le doute, il est conseillé d’utiliser les filtres les plus performants possibles compatibles avec l’installation, comme les filtres HEPA.

Se protéger du virus en cas d’intervention

Les systèmes de filtration peuvent être porteurs de virus, notamment pour les systèmes utilisant le recyclage de l’air. Pour intervenir sur ces systèmes au niveau de la maintenance, il est nécessaire d’être munie d’un masque respiratoire (norme FFP2), de lunettes de protection, et de gants à usage unique pour la manipulation des filtres. Il est aussi recommandé d’utiliser un sac étanche pour le stockage des filtres usagés.

 

  • Qualité de l’air intérieur et santé : pas uniquement une affaire de virus !

    La qualité de l’air intérieur a un impact majeur sur la santé. Pollution, allergies, acariens, composants organiques volatils (COV) : l’air intérieur peut être jusqu’à 10 fois plus nocif que l’air extérieur. L’OMS estime que les infections pulmonaires type BPCO seront la 3ème cause de mortalité dans le monde d’ici 2030.

  • logo S&P

    AIRPUR : la nouvelle gamme complète de purificateurs d’air signée S&P

    La gamme AirPur de S&P propose des solutions de purification d’air adaptées à toutes les configurations de bâtiment.

    En complément d’un système de ventilation performant, les solutions AIRPUR proposent un filtrage des particules polluantes de haute qualité (Epa / Hepa / charbon actif) et une méthode efficace de neutralisation de la pollution, des microbes et des virus, la technologie Ultra-Violet.

    • Modèles autonomes, pour pièces jusqu’à 50 m2 : résidentiel, hôtellerie, salles d’attente, petits commerces, bureaux,

    • Modèles portables pour hôpitaux, restaurants, complexes et salles de loisir, commerces à forte affluence et open spaces.

    • Modèles Réseaux : tertiaire, industrie, entrepôts, concessions

    Écran digital d'un purificateur d'air

Vous serez aussi intéressé par :

Qualité d'air intérieur : des solutions pour vos besoins;Guide Climatisation 2019-2020 par Sonepar Connect