Fibre optique

Fibre optique : le déploiement reste une belle opportunité

La mise en place du réseau de fibre optique à très haut débit en France reste une très belle opportunité de développement pour les professionnels de l’électricité, au moins jusqu’en 2025.

Le nouveau référentiel de logements publié par l’Arcep a réévalué à la hausse le nombre de logements et locaux à raccorder.

La nouvelle évaluation fait état de 41,1 millions de prises contre les 37,7 de l’évaluation initiale.

On estime aujourd’hui que le secteur aura besoin de mobiliser près 30 000 équivalents temps plein en 2022 dans tous les métiers de la fibre : raccordement chez l’abonné, bureaux d’études, génie civil, tirage de câbles et maintenance.

Ces besoins en main d’œuvre resteront importants au moins jusqu’en 2025.

Les professionnels de ce secteur anticipent ensuite une évolution des métiers vers le déploiement de la 5G et des objets connectés.