Eoliennes et panneaux solaires

La production électrique renouvelable surfe sur la crise !

Au 1er trimestre 2020, la production électrique renouvelable en France métropolitaine a atteint un niveau record à 37,6 TWh, soit une augmentation de 32,1% par rapport au 1er trimestre 2019.

Cette progression s’appuie sur le raccordement de nouvelles capacités renouvelables, près de 468 MW ajoutées au 1er trimestre 2020. Elle souligne également le fait que la production d’électricité d’origine renouvelable est injectée prioritairement sur le réseau grâce à des coûts marginaux très faible.

Au rang des bons élèves, citons l’hydroélectricité, près de la moitié de la production trimestrielle, l’éolien (38,7%) qui a bénéficié de conditions météorologiques particulièrement favorables sur le trimestre, le solaire photovoltaïque (6,1%) et la biomasse (5,3%).

Selon le Syndicat des Énergies Renouvelables, l’impact de la crise du COVID-19 a été très faible sur les filières renouvelables puisqu’elles sont pilotables à distances.

Ces excellentes performances ont ainsi permis de faire passer la part de l’électricité renouvelable à, en moyenne, 25% de la consommation nationale d’électricité entre avril 2019 et mars 2020. Elles permettent également d’envisager un avenir favorable avec le déploiement de nouvelles capacités dans le cadre de la nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).